Elise Titane

Quotidien d'une prof d'école, pas seulement à l'école.

31 juillet 2008

Poste fractionné (bilan) - chance ou galère?

TD, MAD, TRS, fractionné... Quart-temps, mi-temps, quatre-quarts, 20%, deux-demi, décharge, bouche-trou, patch, maîtresse-SDF, maîtresse-de-personne, prof-nomade, ramasse-miette, ...

Un poste fractionné est-il une galère sans fin, ou une super occasion d'apprendre sans trop avoir à s'impliquer dans l'administratif?

 

 

Ici j'ai listé, en fin d'année, les différents points qui m'ont semblé importants, en mettant surtout en avant les aspects négatifs:

poste fractionné 1 - quand tous les jours ça change
poste fractionné 2 - quand on travaille en nomade
poste fractionné 3 - quand on est toujours absent de l'école
poste fractionné 4 - quand on ne peut pas préparer sa semaine d'un seul morceau
poste fractionné 5 - négocier avec les titulaires
poste fractionné 6 - une centaine de prénoms

 

Cependant, sachons-le : Il y a des points positifs. La preuve : il y a des personnes qui après un an dans leur classe redemandent des postes de TD, alors...

  • Etre fractionné, c'est une occasion unique de voir des fonctionnements de classe, et des fonctionnements d'école, sur une année, en "spectateur" - puis qu'on ne s'implique pas autant que si on était là tout le temps. Ca permet de se faire une idée sur ce qu'on aime, ce qui marche, ce qui est simple... ou pas.
  • Voilà une super occasion de fignoler ses séances si on a plusieurs classes du même niveau ou presque: on peut réutiliser ses préparations d'une classe à l'autre, peaufiner pour la deuxième fois les détails qui n'ont pas été parfaits la première fois, pour avoir au final une séquence réellement réfléchie et aboutie. A condition d'arriver à prendre du recul sur ce qu'on fait, et à mon avis, pendant la première période c'est compliqué.
  • On n'a pas à gérer les PPRE, les signalements au RASED ou à d'autres partenaires éducatifs : en général c'est le titulaire qui se charge de tout.
  • On n'a pas à s'occuper des calculs de folie pour l'emploi du temps, ni des comptes pour les commandes de matériel (mais il faut quand même veiller à ne pas se faire léser, cf post 5)
  • On n'est pas supposé s'occuper de l'organisation des événements de l'année : sorties, fêtes, marchés de Noël ou kermesses, etc. C'est le titulaire qui le fait - et si l'événement tombe le jour où on est là, ben on peut lui demander d'avoir préparé les choses en amont (parce que faire ça à distance, d'une autre école, c'est pas gérable, soyons honnêtes).
  • On ne s'occupe pas des appréciations finales sur les bilans - qui sont souvent un casse-tête comme chacun sait : comment rester positif tout en faisant bien part des difficultés de l'enfant... Le titulaire peut parfois laisser à son quart-temps une petite ligne pour des commentaires supplémentaires, ou au moins pour une deuxième signature. Mais pas tout le temps, et ça fait toujours ça de moins à faire en fin de période.
  • Quand on a plus de cent élèves sur l'année, on a tendance à moins s'impliquer. C'est naturel. On a moins tendance à penser le soir à la petite Machin qui a du mal en numération ou au petit Truc dont les parents se séparent et qui n'arrive plus à se concentrer. On a moins de culpabilité à ne pas s'investir corps et âme dans la vie de la classe (je pense à la fête de fin d'année où je n'ai pas été). Si les collègues sont cool, ils te pardonnent de ne pas tout savoir ou d'avoir oublié des trucs. Les parents ne te confient pas trop leurs inquiétudes, les enfants tu ne t'y attaches pas autant, les enfants casse-pied tu ne les as pas souvent...
  • Un point positif auquel je n'aurais pas pensé, de vous à moi : si vous êtes du genre jean-chandail, comme moi, parce que vous n'avez que trois ou quatre tenues réellement jolies dans votre armoire et que vous n'avez pas envie de vous habiller trois jours de suite avec les mêmes habits, vous pouvez désormais passer pour une maîtresse toujours élégante en opérant une habile rotation de vos trois ou quatre tenues présentables sur vos différentes écoles, tout en ayant le temps de les laver entre temps. (quelqu'un veut que je fasse un schéma explicatif?) Hélas, le corollaire négatif est que, si vous avez l'habitude de vous habiller toujours pareil le même jour de la semaine, par exemple en portant votre pull noir le lundi parce que c'est le seul jour où vous travaillez sur tableau sans craie, vous pouvez laisser penser que vous portez tous les jours les mêmes vêtements. Et que vous aimez uniquement le style goth / punk / morbide. Je pense à toutes les rumeurs qui peuvent naître d'un rien, autant ne pas en rajouter et penser à ce genre de détail.

 

 

 

De manière générale pour ne pas craquer en cours d'année...

C'était la première fois cette année que je manifestais des vrais signes de stress et de fatigue nerveuse au point d'aller consulter. Ca a duré de septembre à début décembre. Même avant en bossant dans le privé j'avais pas connu ça et pourtant j'ai connu des trucs bizarres. Si c'était à refaire je garderais ça en tête:

  • Prendre le temps de s'habituer au rythme bizarre les premières semaines, s'attendre à avoir une première période très fatigante. Pour jongler avec toutes les classes sans rien lâcher, prévoir une organisation béton, tout noter, poser trois ou quatre fois les questions si nécessaire, s'attendre à des imprévus de toute sorte.
  • Essayer de prendre le positif de chaque école, profiter des bons moments, ...
  • Ne pas se plaindre sans arrêt de sa condition, ni écouter ceux qui disent " à ta place je me mettrais en maladie / si j'avais ton poste je serais déjà en dépression / ne t'attends pas à avoir ta classe avant 4 ou 5 ans" et autres propos défaitistes. Il faut faire avec et prendre son mal en patience, et tout ça, ça n'aide pas.
  • Travailler à créer des liens avec les collègues dans les écoles où ça passe bien, pour ne pas se sentir trop isolé(e) - ou tenir un blog hihi pour pouvoir partager les expériences, heureuses comme malheureuses.

 

 

 

Si vous avez des questions à poser à votre serviteuse, Super Vétéran des Postes Fractionnés appelez-moi Super, je suis à vous en commentaires.

Si vous aussi vous avez eu un poste fractionné et que vous avez des conseils à donner, ou un avis, ou le lien de votre blog à indiquer, je suppose que ça ferait plaisir à pas mal de mes lecteurs de vous entendre, si j'en crois les mots-clé qui font venir mes visiteurs sur ces articles.

Gribouillé par titane à 18:31 - 7 commentaires / contributions - Url [#]
Mots-clé associés: , , ,
Et si t'as des amis qui touitent ou qui fessent les boucs, tu peux partager la bonne parole. Ou créer un beuze.

Commentaires, questions et autres participations

    J'ai commencé à bidouiller un blog !
    =)
    Mais je voudrais être sûre de ne pas faire de boulettes irréparables....
    As-tu des conseils de choses à organiser dès mnt pour éviter que ce soit le souk plus tard ?

    PS : Merci pour la série points positifs des quatre quarts !

    PS : Est ce que nous sommes excusées si le petit X. de la classe du mardi s'étouffe et qu'on le confond avec le petit Y. de la classe du vendredi et qu'on lui a donné des cachuètes alors que c'était écrit en gros sur son PAI qu'il ne fallait surtout pas lui en donner ? ...

    Griffonné par cleo, 31 juillet 2008 à 19:20
  • coucou cleo - bah je ne sais pas quel hébergeur tu as choisi mais en général tu peux réorganiser plus tard tes catégories, ta mise en page, tout ça. Il n'y a rien d'irréparable, et je crois que la plupart des personnes qui créent un blog prennent souvent le temps de l'améliorer par la suite, alors qu'il y a déjà pas mal de messages et de visiteurs.

    PS pour le petit X, tu n'es excusée que si tu t'es rendu compte à temps qu'il y avait un problème et que tu as appelé les secours avant qu'il soit trop tard. Enfin c'est mon avis.
    C'est vrai, en début d'année il faut penser à demander s'il y a des PAI, et aussi, dans chaque école, quel rôle on doit tenir en cas d'incendie, d'évacuation, ou autre PPMS propre à l'école.

    Griffonné par titane, 31 juillet 2008 à 21:13
  • D'abord, Merci pour ton message sur mes tableaux d'encodage...
    Ensuite, je ne suis pas comme toi, je n'ai jamais réussi à trouver des aspects positifs aux postes fractionnés... Du coup, quand j'ai débuté, j'ai préféré postulé pour une CLIS et la garder pendant 3 ans plutôt que de partager ma classe !
    L'année dernière, je me suis fait violence : j'ai demandé un stage filé et j'ai du laisser ma classe à une PE2 le vendredi; ça c'est très bien passé, elle a assuré...
    Mais malgré tout, je préfère gérer ma classe de A à Z !!!
    Enfin, j'imagine que tu es contente de préparer ta classe à toi pour la rentrée... non ?

    Griffonné par Kalolanea, 01 août 2008 à 09:57
  • Kalolanea - les aspects positifs ne contrebalancent pas les grosses galères, mais pour donner une vision honnête de ce type de poste je me devais de ne pas faire que du négatif.
    J'suis contente d'avoir à nouveau ma classe à la rentrée, mais je me dis que si j'avais eu une 2ème année de suite sur poste fractionné j'aurais pu avoir au moins un 50%, ce qui facilite les choses, et permet de s'impliquer au moins dans une classe.

    J'aimerais bien savoir comment c'est pour les titulaires, par contre, de devoir partager leur classe avec quelqu'un qui est juste de passage un jour par semaine. Si à l'occasion tu postes un message à ce sujet (ou si c'est déjà fait), fais-moi signe stp.

    Griffonné par titane, 01 août 2008 à 12:59
  • merci

    bonsoir! je m'apprête tant bien que mal à passer une année fractionnée en quatre quarts: 3 triplettes et une décharge!youpi! ce qui m'a interpelé dans ton blog c'est que tous les cotés positifs que j'essaie de me mettre en tête depuis l'annonce de mon poste sont énumérés dans tes points positifs! j'appréhende énormément cette année,surtout que l'an passé j'ai eu ma classe et j'ai adoré.Mais je me dis que cette nouvelle année m'apportera de l'expèrience notament dans l'organisation et l'autorité et puis,avec 3 imf, je devrais pouvoir piquer plein d'astuces à droite à gauche.
    A la fin de l'année dernière je me posais beaucoup de questions et je me dis que là,j'aurai l'occasion d'y répondre partiellement en observant plus ou moins l'organisation d'autres classes.
    Donc voilà,dans une semaine j'y serai,je sais que ce ne sera pas facile mais qu'il va falloir prendre les côtés positifs de cette nouvelle aventure et relever les défis négatifs.....

    Griffonné par chrys, 21 août 2008 à 21:38
  • chrys - je te souhaite d'ores et déjà bon courage pour appréhender la rentrée!
    Quatre quarts c'est compliqué, mais comme tu le dis il y a des points positifs qui font que c'est tout sauf une année perdue!! MOi aussi j'avais eu ma classe avant d'être quatre-quarts, et le changement a été difficile à accepter.
    Le fait d'être avec des IMF rendra l'expérience encore plus enrichissante, enfin je suppose. Attends-toi juste à une première période fatigante, et à devoir t'adapter très vite à beaucoup de choses.
    (Tiens-moi au courant si tu as l'occasion)

    Griffonné par titane, 22 août 2008 à 16:57
  • Je suis également sur 3 postes (et 3 niveaux différents ! C'est toujours plus amusant !) et en tant que T2 vais être inspectée cette année. Etes-vous au courant d'une éventuelle législation pour l'inspection Je souhaiterais en effet pour plus de cohérence être inspectée sur la classe que j'ai deux jours dans la semaine et non l'une des classes que je ne vois qu'un jour par semaine Mais il semblerait que cela ne soit pas acquis Avez-vous des renseignements concernant cela ! merci beaucoup

    Griffonné par Mel, 11 octobre 2012 à 06:44

Griffonner un commentaire, poser une question, nourrir mon blog