Elise Titane

Quotidien d'une prof d'école, pas seulement à l'école.

06 janvier 2008

des trucs qui marchent contre le procrastinage

A la demande générale hahaha, voici les trucs que j'ai testés et qui marchent contre la procrastination.
Pour les références (GTD, flylady etc) j'ai mis les liens sur la page d'accueil en bas à gauche, z'avez vu?

Attention, c'est sans aucune garantie, car :
- c'est mon expé personnelle uniquement
- il y a des trucs qui marchent certains jours et d'autres non ; il faut varier, ou combiner les trucs entre eux.
- il faut se mettre des coups de pied au c-l pour se dire "allez je vais employer un de ces trucs qui marchent"
- je suis et je reste une procrastinatrice dans l'âme donc ça ne guérit pas, ça aide juste.

Les trucs de Flylady (les premiers que j'ai utilisés):

- faire les choses 15 minutes à la fois. Ca marche parce qu'on peut toujours se motiver pour 15 mn (ou alors 10 mn en cas de procrastination en phase terminale!). Et ça permet de se sentir mieux parce qu'on a avancé un peu. On peut se récompenser après, on culpabilise moins, on n'est pas épuisé, et souvent on a envie de continuer quand les 15 mn sont finies (et que le minuteur sonne). Oui un bon vieux minuteur de cuisine, ou le compte à rebours du portable.
- commencer par s'habiller et mettre des chaussures. Flylady dit haha de le faire dès le matin, avant toute autre chose. Moi parfois je le fais à 14h le dimanche parce que je suis restée en pyjama jusqu'à 14h... Eh ben ça aide bien, même à partir de 14h. Des bonnes baskets, ou mes chaussures de rando. Surtout que ça devient une sorte de réflexe, maintenant quand je mets mes chaussures de rando je me sens prête à attaquer le monde.
- chronométrer les trucs : ça permet de se rendre compte qu'au final on n'y passe pas tant de temps si on s'y met vraiment. Nettoyer la table du repas prend moins d'une minute. Préparer le cartable du lendemain, moins de 2 minutes.
- pour les trucs de la maison ça c'est le domaine de Flylady par excellence : créer une routine pour faire les choses mécaniquement, sans y penser. Ca marche mais il faut commencer par une toute petite liste de choses les premières semaines. Moi le matin je me lève, je vais nourrir les animaux de la maison et sortir le linge de la machine si j'ai fait tourner une machine, et après je me fais un thé, et après la journée démarre. C'est pas grand chose mais au moins la machine est toujours vidée et les animaux toujours nourris. Pour l'école aussi je me suis fabriquée des routines. J'en ai parlé dans mon bilan T1 (voir dans le sommaire, j'ai la flemme de chercher pour faire un lien), ça m'a bien aidée et je refais ça cette année. Idem le soir en rentrant (poser le sac à dos, le sac à main, poser les clés toujours au même endroit, mettre les tupperware de midi à laver, poser le manteau, me poser), et avant de dormir.
- découper chaque travail en petites étapes (l'auteur de GTD reprend l'idée et appelle ça la granularisation) : remplir les bulletins de fin de trimestre ça peut se couper en morceau, remplir d'abord les maths, remplir d'abord pour un niveau, remplir les 5 premiers... Ca paraît moins insurmontable et ça permet de commencer le travail. (principe similaire aux "quinze minutes").

Les trucs GTD et ZTD :

- faire ce qui prend deux minutes, maintenant. Pas facile, je pense que c'estune habitude à prendre. Parfois j'y arrive.
- prendre les gens à témoin : s'engager publiquement à faire un truc, en parler à zhom ou à une collègue ou aux enfants ou aux élèves ou sur son blog, et du coup on est bien obligé(e) de le faire!

Les trucs lus ou entendus par ci par là :

- essayer de ne pas réfléchir : il y a quelque chose à faire, je peux le faire : je le fais. (Essayer de ne pas se dire que c'est à zhom de le faire, ou que c'est pas juste d'avoir à faire ça, ou que c'est pas drôle, ou que c'est salissant, ou je sais pas quoi).
- se motiver et se récompenser : se dire pourquoi on a envie que ce soit fait, visualiser le résultat (une vaisselle toute propre toute rangée, une pile d'évals corrigées...), et quand c'est fait s'apercevoir que c'est réussi, qu'on est douée, qu'on a bien mérité une petite pause...
- afficher ses performances : faire un tableau où on coche les jours où on a fait les trucs à faire, poster sa liste de choses à faire sur son blog, ou sur un forum (et venir l'éditer à mesure), ...
- téléphoner à une amie procrastinatrice quand on commence un truc et lui dire qu'on la rappelle quand on aura fini (technique dite des serre-livres ou "bookending").

Un truc essentiel :

Assumer le fait d'être procrastinateur / procrastinatrice et voir les bons côtés : par exemple pendant les vacances j'ai remis au dernier moment les progressions, programmations, préparations pour mes quatre classes, eh bien maintenant qu'on est dans les derniers jours je suis très efficace (car motivée par l'urgence), j'avance vite, bref c'est productif.

REMARQUE IMPORTANTE - Si votre procrastination vous gêne trop dans votre vie professionnelle ou sociale, à mon avis, il faut consulter un spécialiste. Si vous avez perdu un job ou un fiancé par exemple à cause de votre procrastination, ou si vous n'avez jamais eu ni l'un ni l'autre à trente ans passés, c'est un signe.

Et enfin : se demander pourquoi on n'y arrive pas, ce qui ne va pas dans l'organisation qu'on a, pourquoi on a envie de faire autre chose que son boulot (il faut peut-être changer de job?), pourquoi on glande autant devant la télé ou au lit (la fatigue à long terme c'est peut-être signe d'une maladie ou d'une dépression),... et essayer de nouveaux remèdes tout le temps.

Gribouillé par titane à 09:31 - AntiProcrasTitane - 15 commentaires / contributions - Url [#]
Mots-clé associés: , ,
Et si t'as des amis qui touitent ou qui fessent les boucs, tu peux partager la bonne parole. Ou créer un beuze.

Commentaires, questions et autres participations

    Coucou! Ben ici, depuis que je me suis prise en main ( au début des vacances de NoEl) ça marche du tonnerre. Garder la maison au carré en faisant les choses au fur et à mesure et un truc "chiant" par jour, fait qu'aujourd'hui, dernier jour des vacances, la maison est plus agréable à vivre.
    J'ai un hPDA dans mon sac, et une autre liste sur mon bureau, où je coche au fur et à mesure. Mon cerveau a l'air moins "pris" par les trucs à me souvenir...
    Bon, OK, je n'ai strictement rien foutu côté concours, mais j'ai quand même avancé sur le plan perso. Donc c'est positif.
    Super ton organisation Titane, si tu arrives à l'appliquer à ton métier, alors c'est que ça marche vraiment...apparemment oui puisque tu as bien avancé de ce côté là aussi ( post précédent). Bravo!

    Griffonné par lili, 06 janvier 2008 à 10:12
  • Oui lili, j'avais vu ton bilan des vacances pour le concours et le reste. Y a pas que le concours dans la vie, et puis c'est pas nécessairement en y travaillant "bêtement" cinq heures pas jour pendant tes vacances que ça va déterminer ta réussite. Plutôt le contraire, enfin c'est ma théorie perso : c'est ceux qui savent quand travailler et quand s'arrêter qui se connaissent le mieux, donc qui y arrivent le mieux. (A ne pas dire à tes copines d'IUFM sérieuses qui travaillent douze heures par jour, pour ne pas les décourager, mais j'y crois à ma théorie).

    Pour l'instant le hPDA me plaît bien. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas essayé plus tôt, surtout avec 4 classes comme cette année parce que c'est vraiment adapté comme outil.
    Allez on s'accroche, on va y arriver, et il nous reste un demi dimanche de vacances : pas de quoi se plaindre!

    Griffonné par titane, 06 janvier 2008 à 11:35
  • Ahhh!!! Merci merci merci!!! Bon, faut que je prépare ma journée de demain, allez, top chrono pour 15mn!!!

    En fait, la règle principale, c'est quand même le coup de pied au cul!

    Griffonné par Etoiledesneiges, 06 janvier 2008 à 12:41
  • waaa !

    C'est fou comment tu entraînes les gens dans ton sillage ! Que de procrastinateurs/trices ! ^^ En tout cas, sans rien y connaître, pas même le terme, j'avais testé quelques trucs que tu donnes dans ce dernier post. Et en effet, parfois ça fonctionne, mais parfois non ... En tout cas, tout ça me donne plein d'idées, et surtout ça motive ! Merci Titane ! =P

    Griffonné par viou, 06 janvier 2008 à 12:41
  • Etoiledesneiges > C'est sûr, le coup de pied au cul c'est la règle d'or. C'est le plus dur.
    (Mais se mettre un coup de pied au cul pour 15mn c'est plus facile!)

    viou - on a tous un petit côté procrastinateur je crois, enfin tous ceux qui viennent lire les blogs des autres en tout cas ^_o.
    Ravie de savoir que je peux motiver quelqu'un! (J'ai tellement de mal à me motiver moi!)

    Allez, préparez bien la rentrée les copines! Moi je m'y mets, je viens de mettre mes chaussures magiques, la Force est avec moi!

    Griffonné par titane, 06 janvier 2008 à 13:53
  • Bien le bonsoir,

    Je viens régulièrement sur ton blog depuis quelques temps (mais je n'ai pas encore posté de commentaire, j'avoue, mea culpa) et j'ai découvert grâce à toi ces (miraculeuses) méthodes pour lutter (efficacement) contre la procrastination, que j'ai commencé à mettre en oeuvre aujourd'hui-même. Pour l'instant, ça marche (et plutôt bien). Je sais, une journée pour se prononcer, c'est peu (c'est rien, en fait). La semaine qui arrive sera décisive (croisons les doigts)
    En tout cas, bon courage à toi dans ta lutte contre la procrastination ;o) (même si ça m'a l'air bien incurable ...)

    Griffonné par armand, 06 janvier 2008 à 19:25
  • armand - zut,j'avais posté une réponse à ton message mais canalblog n'en a que faire.
    Je disais en deux mots que, après deux jours, je suis contente de mon système hPDA (fiches bristol clipsées).
    Je disais aussi que la procrastination est un art de vivre qui ne mérite pas qu'on lui fasse la guerre, il s'agit juste de lutter contre les symptômes lorsque ceux-ci sont rendus gênants par les exigences du monde dans lequel on vit, mais que les procrastinateurs sont des êtres sensibles, créatifs, imaginatifs et impétueux, et que sans eux le monde serait bien terne et bien fade. (N'est-ce pas ton avis?)

    Griffonné par titane, 08 janvier 2008 à 00:56
  • Diable ! quelle belle apologie !
    C'est vrai, je dois bien avouer que mes gènes procrastinateurs me procurent de véritables petits moments de joie (et hop, en reportant tout le travail au lendemain, une soirée libérée !), sauf, effectivement, quand des nécessités extérieures se font ressentir ... Surtout la veille de la rentrée, quand rien n'est fait (oups ...).
    Et bien évidemment, nos autres, procrastinateurs de génies, sommes au monde ce que Nietzsche est à la philosophie ... Un souffle d'air frais, une petite touchée colorée, et ... un joli pied de nez à la routine quotidienne ;o)
    En tout cas, j'expérimente aussi un système hPDA, qui jusqu'à présent me donne une vision plus claire de mon travail, l'organise efficacement et m'a permis de m'avancer considérablement dans les travaux à rendre, voire d'en boucler la plupart.
    Oui enfin sauf que ce soir, ayant suffisamment travaillé, je m'autorise un petit DVD, et les révisions pour la colle d'histoire attendront bien demain (sans incidence majeure sur le reste du planning, rassurons nous !)

    Griffonné par armand, 08 janvier 2008 à 21:44
  • armand - Eh oui, il faut d'abord voir les bons côtés de la procrastination avant d'essayer de lutter contre. Que dis-je lutter contre? Plus exactement endiguer les élans de procrastination. Les contenir.
    Au fait, tu révises quel concours, sans indiscrétion? (C'est pas en IUFM qu'on a des "colles d'histoire"... si?)

    Marrant que tu parles de Nietzsche. (On se connaît dans la vraie vie?)

    Griffonné par titane, 09 janvier 2008 à 15:01
  • alors, dans l'ordre :
    - ouii ! la procrastination a des bons côtés (la petite soirée DVD de hier soir était très relaxante je trouve)et les élans de procrastinations sont toujours plus exaltants que la rigidité quasi-cadavérique des gens conditionnés comme des agendas (même s'ils peuvent être très sympathiques, soyons tolérant...)
    - euh, alors pour le concours, non ce n'est pas le concours pour devenir professeur des écoles ;o), mais, professeur à terme, quand même. Je suis en 1ere année de classe préparatoire littéraire, qui concerne donc le concours d'entrée à l'ENS (même s'il vaut mieux rester réaliste là dessus, vu le taux de réussite ...). En tout cas, quelle que soit l'issue, c'est pour devenir professeur de philosophie (si je ne change pas d'avis au dernier moment).
    - quant à Nietzsche ...
    Je ne pense pas te connaître dans la vraie vie (à vrai dire je ne connais personne qui soit professeur des écoles, dans la vraie vie - en dehors de ceux que j'ai eu moi-même bien évidemment), mais j'apprécie énormément la philosophie de Nietzsche, ça, c'est sûr (et le mot est faible). Je pourrais je crois, en parler des heures entières... Mais, euh, aurais-tu toi aussi quelques accointances avec les oeuvres du petit Friedrich par hasard ?

    Griffonné par armand, 09 janvier 2008 à 19:37
  • Voilà des conseils que je devrais revenir lire chaque matin. Je m'y mets dès demain, si j'y pense !

    Griffonné par Jyaire, 23 décembre 2009 à 10:44
  • Jyaire : ou alors tu attends le 1er janvier et les résolutions de la nouvelle année, si tu en prends.

    Griffonné par titane, 23 décembre 2009 à 10:53
  • MERCI!!

    Je viens de comprendre le mal dont je souffre depuis quelques mois en l'analysant moi-même.

    Grâce à un article du Monde sur le sujet, j'ai découvert que je ne suis pas le seul et que cela porte un nom : la procrastination.

    Grâce à votre site, je suis plein d'espoir pour réussir à surmonter quelque chose que je considère intimement comme un handicap invisible qui me pourrit la vie, et qui à 33 ans, m'a sans doute empêché de faire pas mal de choses passionnantes dans ma vie.

    Donc un grand merci et bon courage à tous.

    Antoine.

    Griffonné par Antoine F., 09 janvier 2011 à 16:13
  • Bonjour Antoine, et bienvenue dans le grand club des procrastinateurs.
    En travaillant dessus, on peut, non pas guérir, mais arriver à faire avec sa procrastination.
    J'espère que ce sera votre cas.

    Griffonné par titane, 09 janvier 2011 à 16:43
  • J'ai découvert ton blog hier soir et sa lecture a occupé une bonne partie de ma soirée. Je suis très admirative de ce que tu as fait ici, c'est très agréable à lire, instructif et, honnêtement, passionnant !
    Je pense que les procrastineurs sont (ou devraient être) tous fans de blogs ! C'est si pratique pour repousser à plus tard plein de choses qu'on a à faire
    J'ai atterri ici parce que, pour la première fois depuis des mois, j'ai publié un statut sur Fb : "cherche encore sa routine d'efficacité optimale", expression que j'étais fort contente d'avoir trouvé au débotté pour expliquer ma situation à un ami. Un autre m'a répondu : "Procrastination structurée. John Perry. Standford University."
    Et bien que mon problème, à mon avis, ne soit pas seulement la procrastination, je dois bien avouer que ce doit être une clé... Voilà des semaines que je ne parviens pas à me décider à FAIRE UNE LISTE de ce que je dois faire... Grâce à toi, depuis hier, j'ai noté quelques petites choses ici ou là, et je suis fière de moi. J'y vois plus clair et j'ai l'esprit plus tranquille, pour occuper mes mains aux tâches indispensables !
    J'espère que tu reviendras ici de temps en temps...

    Griffonné par charlie Oplumes, 10 octobre 2013 à 13:30

Griffonner un commentaire, poser une question, nourrir mon blog